El Chalten, rando et nouveaux copains !

Après une journée de transit entre Puerto Natales et El Chalten, via El Calafate, nous arrivons au camping que nous avions repéré comme point de chute à El Chalten.
El Chalten est la ville la plus récente de l’Argentine, construite en 1985 dans le but de garder le bout de terrain avant que le Chili ne le fasse.
La ville est très différente de ce que nous avons pu voir jusqu’à maintenant : tout y est plus aeré, il y a des terrasses / bouts de jardin pour manger ou boire un verre. Par contre, c’est complètement blindé de touristes et impossible de trouver une auberge, même si on s’y est pris 3 jours avant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du coup, nous avions décidé d’y aller quand même et de camper, ce qui fera du bien à notre portefeuille, car tout est très cher en Patagonie !
Arrivés à El relincho le fameux camping, nous y sommes très bien accueillis et nous posons notre tente, lorsque nous croisons 2 normands Céline et Pierre, avec qui nous sympathisons rapidement. On se fait un petit repas en partageant nos provisions et c’est décidé le lendemain on va marcher ensemble.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous faisons donc la randonnée du lagune Torre (8h) qui nous emmène vers un lac où un glacier tombe. La rando est un peu éprouvante, car il fait très chaud et le soleil tape fort.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Mais le paysage vaut le coup !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au retour, on croise un sorte de pic vert mais pas vert 🙂 un oiseau tout noir avec une tête rouge et une houpette, très occupé à taper sur un tronc d’arbre pour y trouver à manger. Il se laisse approcher de très prêt, c’est un super moment !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous discutons tout le long avec Céline et Pierre. Ce sont deux jumeaux qui sont partis de France à quelques mois d’intervalle. Céline partira en nouvelle Zélande dans quelques semaines pour travailler en permis vacances travail et Pierre continuera son voyage en Amérique du Sud.

Le soir, on décide de se faire une parilla (un barbecue) et on achète donc un kilo de bœuf pour 4 (petits joueurs face aux argentins, qui prennent 500g de viande par personne).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Super soirée, très bonne bouffe, mais Cédric et moi somment morts et allons nous coucher tôt, car rando le lendemain !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après une nuit compliquée en raison du vent qui faisait beaucoup de bruit, nous partons le lendemain pour une randonnée vers le Fitz Roy, la montagne star locale, avec nos deux copains et deux argentins rencontrés pendant la soirée précédente.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La rando est moins agréable à cause du vent et le temps se couvre, mais le lieu est tout aussi splendide.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous rentrons donc après avoir passé deux miradors et nous allons nous préparer physiquement (un bonne douche) et mentalement (un the et un livre) à vivre les prochaines 24h dans le bus pour Bariloche. De là nous partirons vers le Chili et la région des lacs.
Nous prenons un premier bus à 20h30 qui nous déposera à Périto Moreto a 7h30 le lendemain via la « Ruta 40 » Le trajet commence mal. Malgré des places attitrées, le chauffeur annonce placement libre. Du coup c’est le bordel et on ne pourra pas avoir de place côte à côte. Dans notre « malheur » on est devant et au final ça se trouve être des bonnes places où on peu étendre nos jambes et pas crever de chaud à l’arrière.
Vers 2h du mat le chauffeur s’arrête, il y a une glissière qui barre la route avec une belle tranchée et le monticule de terre. A oui, la route n’est pas goudronnée ni bétonnée, c’est de la piste. Ça n’effraie pas nos chauffeurs, ils ont ce qu’il faut, une bonne pelle et se relaieront pour faire un passage praticable, pas besoin de descendre ni pousser.

A bientôt !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Karinne dit :

    Bravo pour les photos !

    Même celles de » la parilla ».

    Bizz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.