Puerto Natales et le trek W du parc Torres del Paine

Il y a 6 jours, nous sommes donc arrivés à Puerto Natales, en Patagonie Chilienne. Arrivant le dimanche soir, nous allons donc passer le lundi à préparer un des treks les plus connus au monde : le W du parc national Torres del Paine.

Au menu, les plus beaux paysages de la patagonie chilienne, en échange de 5 jours de marche (certains le font en 17h, d’autres en 3 jours, nous on va se la jouer cool vue notre forme physique du moment). Certains font aussi la boucle entière (le O,  + 3 jours) ou alors une boucle agrandie (le Q).

Donc, le lundi, achat de la nourriture pour 5 jours, d’autres petites choses qui nous manquaient (popote, réchaud..) et passage au Base Camp de l’auberge Erratik Rock où on assiste à un briefing qui nous explique tout sur le trek qu’on va faire (les zones de camping, l’équipement, les règles du parc…), vraiment très bien construit. On nous explique notamment qu’on ne peut pas se perdre, et que ça ne sert à rien d’acheter une carte car il n’y a qu’un seul chemin (trop tard…). Pour info, au base camp, il y a aussi du matériel à louer, et quelques petites choses à récupérer (comme des bouteilles de gaz à moitié remplies pour compléter le stock – NB : la moitié remplie que nous avons récupérée aura fait 4 jours sur les 5…). On en profite pour se promener un peu dans la petite ville, assez sympa !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Donc, nous voilà partis à 7h le mardi direction le parc, que nous rejoignons vers 11h en bus. Sur le chemin, on voit des guanacos, le Lama local, et des grosses bestioles qui ressemblent à des autruches. Passage un peu compliqué à l’entrée du parc car il faut : Etape 1, payer, Etape 2, récupérer une recu, Etape 3 voir un film qui nous explique que si on allume un feu dans le parc en dehors des zones autorisées pour la cuisine (au réchaud seulement), il faudra aller manger des oranges en prison pendant 5 ans.

Torres del Paine a été touché en 2011 par un gigantesque incendie qui a brûlé plus de 10% du parc, donc ils sont assez sensibles sur le sujet.

Voici en gros l’itinéraire que nous avons fait, sauf que nous sommes partis d’ouest en est, en prenant un catamaran pour arriver au point de départ à Paine Grande.

w-trek-map-torres-del-paine-3

Bon, alors pendant 5 jours, on a donc marché, monté la tente, démonté la tente, mangé des pâtes et des sandwichs.. On a eu mal aux jambes, aux pieds, au dos, on a cru qu’on allait pas y arriver les 2 premiers jours, même si le dénivelé n’était pas fou…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais ce qu’on retiendra surtout c’est que parc est magnifique, les paysages très variés, on a eu un super temps (juste quelques gouttes de pluie à un moment), et qu’on a passé 5 jours de rêve au milieu des montagnes, des glaciers et des lacs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Concernant le trek, il est très fréquenté, nous avons donc retrouvé régulièrement deux autrichiens, un canadien et un couple de californiens avec qui nous avons passé les soirées au camp. L’ambiance était super sympa !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le dernier jour, nous nous sommes tous levés à 1h30 pour monter à un point de vue pour voir le soleil se lever et illuminer les Torres del Paine. Magique, mais un peu froid :-).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retour à Puerto Natales hier, complètement crevés, mais contents d’avoir relevé le défi. Aujourd’hui, repos, lessive, courses et une bière avec l’autrichien Stefan ce soir :-). Demain, peut être une petite rando pour changer ! Mardi, nous commençons à remonter vers le nord. A bientôt pour de nouvelles aventures !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Cécile dit :

    Coucou los Andinistas ! Ça a l’air magnifique… c’était haut, tout ça ? Ça va, les mollets, les pieds, ça tire pas trop ? Bises parisiennes !

  2. ac dit :

    Ola Cecile !
    Grâce à tous tes conseils je suis presque bilingue en espagnol (ou pas).
    Les mollets et les pieds ont eu bien mal, mais c’est pas très haut. Le point culminant de notre trek devait être à 950m, et le départ à 30/40m.
    Grosses bises !
    PS : Le Pérou et la Bolivie, c’est encore possible :-p, on est flexibles !

  3. Zouzoouuu dit :

    Tellement magnifique, mais tellement frustrant….

    Etes vous passez par le mont venteux ?
    le col de Caradhras ?
    les mines de la moria ?

    🙂

  4. ac dit :

    Hello,
    On a pas fair les mines de la Moria, mais pour le mont venteux c’était bien par la. Le troisième jour, dans la vallée Francės, il y avait un vent super fort, avec Audrey par moment on ne tenait plus debout tellement ça soufflait !

  5. David Holmes dit :

    Fantastique tout ça, merci pour toutes les photos ! 🙂

  1. 12 février 2015

    […] Un trek de 5 jours en autonomie […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.