Cafayate

Le trajet de Tucuman à Cafayate est superbe. En 4h de bus, nous passons par des endroits totalement différents : une épaisse forêt avec de gros arbres sur lesquels poussent des plantes grasses, un plateau avec de grands espaces herbeux, des montagnes presque totalement pelées…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En arrivant à Cafayate, direction une auberge que nous avions réservée sur le web. En arrivant, surprise, notre chambre a été louée à quelqu’un d’autre. On nous propose les dortoirs de 8 personnes, mais on vient de passer 15h dans le bus, et on a bien envie de dormir un peu ! En insistant, la dame finit par mettre les personnes qui avaient hérité de notre chambre dans le dortoir de 8… Au final, on aura une chambre mais l’auberge n’était pas top…

Cafayate est à l’entrée d’un canyon appelé Quebrada de Cafayate. Il y a de multiples points à visiter sur la route, sur une cinquantaine de kilomètres. Trois choix : se débrouiller avec les bus locaux, qui ne passent pas très souvent, louer un vélo, le mettre dans un bus le matin et revenir en vélo, et prendre un tour avec guide. On prendra la dernière option, car il a l’air de faire très très chaud pour le vélo !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au final, on ne regrette pas. Le lendemain, on se promène un peu dans la ville et on part en début d’après-midi en mini bus, avec des argentins uniquement. La visite est en espagnol, mais le guide est plus un chauffeur qui nous emmène en randonnée qu’un grand orateur, donc pas trop de soucis !

On passera successivement par des points de vue sympas, des formations sédimentaires hallucinantes d’un rouge ocre, des montagnes avec des couches de plusieurs couleurs. C’est vraiment magnifique et on profite du moment, même s’il fait très chaud. On avait un peu peur du temps, mais finalement, avec les nuages, les couleurs changent tout le temps, et les rayons de lumière mettent en valeur tout ce qu’on voit !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans une sorte de désert rouge où on marchera une petite heure, on trouve des arbres à l’écorce verte fluo, ça tranche avec la couleur de l’environnement, et des cactus en fleur.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On passera aussi dans deux formations rocheuses creusées par la pluie, des sortes de gouffres ouverts, impressionnants !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain matin, nous reprenons un bus direction Salta, pour ensuite continuer avec une autre Quebrada, celle de Humehuaca, puis rejoindre la Bolivie !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *