Ca bulle a Rangiroa

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous finissons notre petit tour de Polynesie par quelques jours a Rangiroa, dans le but de terminer notre niveau 1 de plongee.

Nous serons accueillis par Seb, membre du reseau Couchsurfing, pendant quelques jours, puis ensuite, nous avons prevu de faire encore un peu de camping.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A notre arrivee a l’aeroport, nous croisons Franck, de notre centre de plongee, venu nous voir pour programmer le pickup du lendemain, puis Seb vient nous chercher. Il semble connaître un peu tout le monde, et quand nous lui demandons ce qu’il fait dans la vie, il nous repond Oenologue ! En effet, il y a une seule societe qui fait du vin en polynesie, et un seul œnologue, et nous sommes donc tombes sur lui, par pur hasard precisons le ! (bien sur, on vous voit venir…).

Nous attendons avec lui a l’aeroport Sinja, une autre couchsurfeuse qu’il accueille en meme temps que nous, puis il nous depose chez lui, car il doit aller bosser : nous arrivons en pleines vendanges…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous découvrons sa jolie maison, en bord de lagon, et profitons de l’apres midi pour nous installer et faire du snorkelling.

Le soir, Seb nous prepare un thon mi cuit, avec l’aide d’un de ses amis restaurateur sur l’ile, et nous passons une tres bonne soiree tous les 5, a discuter bonne bouffe et bons produits. Ici, les popas (les francais), importent pas mal de produits du type epicerie fine, pour leur consommation personnelle, car comme sur tikehau, les magasins ne sont pas vraiment tres bien achalandes. Difficile de trouver des produits un peu sympas si on aime bien manger, a part du bon poisson bien sur !

Durant les 3 jours suivants, nous ferons une plongee chaque matin, avec quelques exercices, sous la direction de Stephane, qui nous encadre. Des la première plongee, nous sommes tres autonomes, et nous prenons surtout le temps d’admirer la faune. Poissons multicolores et parfois tous petits, parfois énormes (dont un Napoleon qui devait faire a peu pres la taille d’Audrey), des murenes, des requins, des coraux multicolores, des raies, des tortues.. On en prend plein la vue, et on prend un peu d’experience : nous sommes dans la passe de Tiputa, un endroit ou l’ocean rentre dans le lagon, il y a parfois de forts courants, ce qui fait que normalement, il y a beaucoup de « gros ». Alors on est un peu impatients, et on aimerait bien voir des dauphins !

DCIM100GOPROGOPR0947.

DCIM100GOPROGOPR0857.

DCIM100GOPROGOPR0883.

DCIM100GOPROGOPR0981.

Notre formation validee, toujours pas de dauphins, et Franck nous propose de faire une derniere plongee, dite sunset, en fin de journee quand le soleil tombe. Il nous explique qu’en fin de journee, les poissons changent de comportement, sont plus actifs, plus mobiles, et qu’on voit souvent plus de choses.

Alors, on craque pour la plongee sunset, et on fait plutot bien. Une fois sur le bateau, a peine rentres dans la passe, on voit des dauphins, et un premier groupe de plongeurs autonomes se met a l’eau. Nous allons un peu plus loin et plongeons a notre tour. Au bout de quelques minutes seulement, quel bonheur de voir les dauphins venir dans notre direction a quelques metres, nous regarder, nous tourner autour, jouer ensemble (nager sur le dos, tournoyer), et on a vraiment l’impression d’interagir avec eux. Un moment inoubliable ! A peine les dauphins partis, les raies mantas sont de la partie, et nous survolent majestueusement, en tournant autour de nous. Un vrai festival ! Dans la même plongée, nous voyons aussi de la reproduction de poissons chirurgiens (feu d’artifice de gamètes dans l’eau:) ), et d’énormes bancs de poissons !

DCIM100GOPROGOPR1006.

Voilà pour la plongee ! A Rangiroa, l’ile est un peu plus longue qu’a Tikehau, et nous nous deplacons en stop, ce qui marche pas mal, sauf quand on est au bout de l’ile et qu’il n’y a personne qui passe le bout de l’ile ! Le premier jour, le capitaine du bateau de notre centre de plongee nous emmene a Tiputa, le village qui est sur le motu de l’autre cote de la passe. On peut assister a des courses de Va’a, individuel ce jour la, et nous sommes impressionnes par la glisse des bateaux !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les après midi suivants, nous passons notre temps a faire du snorkelling en face de chez Seb, ou a faire du paddle (pour changer). Nous sommes au rythme des iles, et on se repose pas mal, on profite du temps qui passe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

DCIM100GOPROGOPR0957.

Nous passons notre derniere journee sur l’ile a faire un petit tour en velo, en s’arretant au rythme des plages et des points de vues. L’ile est un peu moins belle que Tikehau, car il y a pas mal de beton en bord de lagon, pour stabiliser des remblais, mais bon, on ne peut pas dire que c’est moche non plus ! 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le soir, en passant par le village, nous voyons des hommes s’entraîner au javelot Polynésien.

Le principe : mettre une noix de coco en haut d’une perche qui doit faire une petite dizaine de metres de haut, se placer a plusieurs dizaines de mètres de la perche et essayer d’atteindre la noix de coco avec des sortes de lances. Plutot impressionnant, la noix de coco est souvent atteinte alors que ca a l’air vraiment difficile !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est temps de rentrer a Tahiti, et passer quelques jours avec Gilles et Maria, avant de partir en Nouvelle Caledonie !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.